Corinne Rohard
photographe - plasticienne

A corps composés

Notre culture tient la beauté corporelle en très haute estime. Le monde est saturé d'images et celle du corps devient le reflet de notre société. Le corps est transformé, idéalisé, à la limite de la perfection et devient un modèle à suivre.
L'entretien et l'attention qu'on lui porte ne cessent de croître.
Les médias sont envahis d'images de corps plus ou moins dénudés, de corps esthétiquement parfaits, image de la beauté actuelle. Et chacun souhaite s'accaparer une partie de cette beauté.
Le corps est devenu produit de consommation, prêt à (être) consommé. C'est ce phénomène de corps - objet que je cherche à illustrer dans mes photos.
Dans mon travail, je cherche à développer une autre forme,une autre image que celle du corps "normé" en tenant à distance les habitudes d'idéalisation qui nous dictent les canons classiques. On ne représente jamais un corps pour lui-même mais en fonction de l'idée que l'on s'en fait.
C'est pourquoi j'ai choisi d'inscrire à ma manière le corps dans d'autres proportions, harmonieuses et surréalistes, de le représenter à part entière.
Afin de mettre le corps en "gloire", en "lumière" à travers sa chair tout simplement et ainsi repenser la beauté, la redéfinir à ma façon.
Je souhaite ainsi révéler en quelque sorte un "anti-corps", intriguant et dérisoire qui sous-entend un égarement par rapport à la réalité en passant par tout ce qui fait vendre: slogans, images, magazines...

A corps composés
A corps composés
A corps composés
A corps composés
A corps composés
A corps composés